Duà

Maison du Crieur - Montauban

Photographie

Le paradoxe de Noé - Sauver une espèce au détriment d’une autre

Documentaire photographique de François Devos.
Du mardi au samedi 11h-18h. Entrée libre.

Ajouter à mon calendrier

Le documentaire photographique 

Le Paradoxe de Noé est un documentaire photographique de François Devos, né à la suite de la question de son fils aîné Stanisław : «  Papa c’est quoi une forêt primaire ?  ». 

En 1979, Białowieża, l’une des dernières forêts primaires d’Europe, est classée Patrimoine Mondial de l’Humanité. Le classement de ce site, âgé de plus de 10 000 ans, a imposé aux habitants certaines règles strictes. Certes une rare biosphère et des espèces menacées tels que le loup et le bison sauvage ont été sauvées, mais au détriment de l’espèce humaine. Les natifs ont accepté en grande majorité ces contraintes et se sont adaptés, revenant à un mode de vie traditionnel, car ils savent que c’est le seul moyen de préserver cet écrin naturel de la main de l’Homme. Ils vivent en harmonie dans cette forêt hercynienne sacrée. Mais seuls les anciens ont décidé de rester. Les jeunes sont partis vers d’autres horizons et un meilleur avenir financier. Le tourisme de masse se développe et remplace peu à peu la dernière génération des habitants de la forêt de la «  Tour Blanche  ».

Pendant trois ans, François Devos est parti à la rencontre de ces habitants, en compagnie de son fils, à la lumière d’un rare et vieux document daté 1912, réalisé par le dessinateur Antoni Kamieński (1860-1933), réunissant 14 planches illustrant le mode de vie dans cette forêt hercynienne sacrée.

Il a réalisé ses photographies auprès de cette dernière génération d’habitants, à l’aide de film noir et blanc et d’un appareil moyen format ancien, afin de continuer cet ouvrage et de comparer les modes de vies à des époques différentes.

François Devos

François Devos, dit «  Paco  », né en 1975, est un photographe indépendant français basé à Varsovie.

Il dessine depuis son enfance et étudie l’Histoire de l’Art. Depuis 2003, il réalise des documentaires photographiques sur les différents aspects de la Pologne. En tant que photojournaliste, il essaye de témoigner des différents événements en Europe.

Il crée la Piksit Factory, spécialisé dans la communication par l’image. Il est également contributeur pour le magazine Rolling-Stone France.

Il est membre de Hans Lucas et membre de l’Association Internationale des Journalistes et photojournalistes indépendants (New-York).